Quels sont les critères pris en compte pour l'estimation d'une maison à Verrières-le-Buisson ?

Partager sur :
Quels sont les critères pris en compte pour l'estimation d'une maison à Verrières-le-Buisson ?

Pour estimer la juste valeur d’une maison, différents paramètres doivent être analysés. Parmi les points les plus importants, on peut citer les suivants. 

La surface habitable de la maison

Lorsqu’on acquiert un logement, l’une des informations majeures que l’on cherche à connaître concerne sa surface habitable. Cela concerne les pièces couvertes et closes de plus de 8 m² de surface au sol et d’une hauteur sous-plafond d’au moins 1.80 m. Cela exclut les vérandas, les balcons, les terrasses, le sous-sol, le grenier, les combles non aménagés… 

Ces espaces secondaires gardent néanmoins une certaine valeur, car même s’ils ne sont pas habitables, ils font gagner des mètres carrés supplémentaires aux occupants. Ainsi, après le calcul de la surface habitable, le professionnel chargé de l’estimation de votre maison à Verrières-le-Buisson s’intéresse à la superficie des espaces secondaires et du jardin. Il évalue également le volume des chambres, car une maison dotée de pièces volumineuses voit généralement son prix grimper. 

La performance énergétique de la maison

Un autre paramètre qui est toujours évalué concerne la performance énergétique de la maison. Si cette dernière est mise en vente, le propriétaire doit être en mesure de présenter le rapport du DPE (diagnostic de performance énergétique) au professionnel chargé d’estimer le bien. Grâce à ce document, il peut se renseigner sur le confort thermique du logement, la quantité d’énergie qu’il consomme à l’année, la quantité de gaz à effet de serre qu’il peut générer et les travaux de rénovation énergétique qu’il faudra prévoir. 

En l’absence du DPE, le professionnel examine l’isolation du bien, les dernières factures d’énergie, la présence ou non de ponts thermiques au niveau des ouvertures… Il évalue également le système de chauffage en place et les derniers entretiens qui ont été menés. En moyenne, un bien qualifié de passoire énergétique voit sa valeur diminuer de 15 à 20 %. 

NOUSCONTACTER